Bienvenue au site de l'ARRAM

L'organisme qui unit et représente tous les radiomateurs du Maroc. Notre indicatif est CN8MC et sommes situés à Rabat, la capitale du Maroc. Nous sommes les heureux occupants d'un local associatif spacieux, modernes et bien équipés qui nous permettent d'être actifs sur la plupart des Bandes et modes radioamateurs.

Le saviez-vous? CN8MC fait référence à la longue histoire du radioamateurisme au Maroc. Dans les années 1920, des radioamateurs français ont été, depuis Casablanca, les précurseurs du hobby au Maroc avec la station Maroc Casablanca (MC).

Sous sa forme actuelle, l'ARRAM existe depuis le début des années 1960.

Aujourd´hui, le Maroc compte plus de 800 radioamateurs licenciés, une bonne partie répartie sur l'axe Casablanca-Rabat. Une dizaine de relais VHF et UHF sont situés sur les principaux points hauts du pays.

Notre pays est une destination de choix pour les expéditions DX tant par la qualité de l'accueil reçu que par le rendement exceptionnel des stations.

Parmi les services de l'association, on retrouve un QSL bureau, une station complète HF-VHF-UHF, des salles de formation, la préparation de l'examen et l'assistance aux radioamateurs étrangers de passage au Maroc.

Dernier article

arram.org va fermer

22/12/2016

Suite au départ à la retraite de CN8LR et au vu des conditions dans lesquelles ce départ a eu lieu, je ne continuerai plus à maintenir le site arram.org.

En effet, les autorités de tutelles ont traité l'association comme une vulgaire caserne dans laquelle la substitution d'un commandant par un autre se fait de manière administrative, oubliant les spécificités des fonctions qu'occupait notre ami CN8LR.

Non, l'arram n'est pas une caserne et l'improvisation dans laquelle a eu lieu ce changement de personne prouve que ceux qui s'occupent de l'Arram, au niveau de l'autorité de tutelle, n'ont rien compris à notrea ctivité.
Ce n'est pas en une semaine que l'on forme un officier ou sous officier à l'exercice de la fonction de directeur d'association radio amateur, tant les missions et les responsabilités qu'assumaient CN8LR étaient diverses, administratives, bureaucratiques et techniques.

J'ai particulièrement peur pour notre association car l'absence d'un radio amateur à la tête de la direction va compliquer le dialogue avec les radio amateurs du Maroc et de l'étranger.

A l'image du pays, la gestion stratégique de l'ARRAM (si stratégie il y a), se fait depuis quelques années, au petit bonheur la chance et avec le dicton bien connu "Bak sahbi", tout en improvisation.

Sinon, comment les gens du Polisario ont pu obtenir un siège à l'IARU et un indicatif international?
Où étaient les responsables du radio amateurisme marocain avant leur admission?
Qui n'a rien fait au niveau IARU pour empêcher cette admission?
Juste des questions, les réponses ne viendront jamais des hauts responsables, bien occupés d'ailleurs à autre chose.

Nous avons dans notre belle langue arabe un dicton qui dit, je vous le traduis, :
"Si les choses sont confiées aux incompétents, la fin du monde est pour bientôt"

Comme je ne suis pas d'accord avec ces méthodes et comme le site m'appartient depuis sa création, il y a vingt ans (ni l'association ni personne d'autre n'a mis le moindre centime dans son fonctionnement), j'arrête de le mettre à jour et il s'arrêtera de fonctionner vers la fin mai.

Bon courage au nouvel arrivant et bon vent à l'ARRAM

ex CN8LL